catalogue
boutique
événements
adhérer

d

 

DESASTRE

s

coudesastre
 

 

 

Circularité du désastre. Tout ici se répète, comme dans le cerveau délabré d'un vieil homme ou dans celui d'une jeune fille mourante sur son lit d'hôpital [...]. Les êtres se dédoublent, les vivants dialoguent avec des fantômes, jusqu'à ne plus laisser dialoguer que des fantômes entre eux. Stella et son double, Irène. Irène et son double, Stella. Le spectre d'Irène et celui de Stella. Le désastre est un cycle auquel on n'échappe pas.

 

 

Préface de Joseph Danan

Edition dirigée par Martine Lemire

 

 

Jean-Paul Rouvrais

photorouvrais

Jean-Paul Rouvrais naît en Bretagne en 1968 au milieu des poules, des vaches et des cochons. Après avoir trop tôt travaillé, il s’installe à Londres, puis découvre Paris, le théâtre, et reprend ses études. Menant de front théorie et pratique, il se forme à l’Ecole du Théâtre du Rond-Point sous la direction de Marcel Maréchal, suit des stages aux théâtres Gérard Philippe et de La Tempête, puis de technique vocale, d’écriture et de danse.
   Comédien pour le théâtre, le cinéma et la télévision, Jean-Paul Rouvrais est aussi metteur en scène et dramaturge. Il joue pour Valère Novarina (La chair de l’homme, au Théâtre du Rond-Point, Paris) et, au Théâtre de Gennevilliers, pour Bernard Sobel (Zakat ou Le soleil couchant, de Isaac Babel, La tragédie optimiste, de Vsevolod Vichnevsky, La fameuse tragédie du riche juif de Malte, de Christopher Marlowe, Ubu roi, de Alfred Jarry) et Grégory Motton (Chats et souris).
   Il tourne également pour Eric Rohmer (L’Anglaise et le duc) Patrice Leconte (La veuve de Saint Pierre, La fille sur le pont) et Malik Chibane (Hexagone).
   Il met en scène Une saison en enfer, d’après Arthur Rimbaud et la peinture de Francis Bacon, La nuit juste avant les forêts, de Bernard-Marie Koltès, en mandarin (tournée prévue en Chine), créée au théâtre des Déchargeurs, à Paris; Les deux soeurs, de Robert Kuntz, pour le festival d’Avignon 2012 ; Le chant de la mouche, l’une de ses pièces, lue au théâtre du Rond-Point et montée à la Crypte Ararat à Paris.
   Jean-Paul Rouvrais est aussi l’auteur de pièces comme La ferme, Dans les mines du corps, L’apparaître et La main. Il travaille en collaboration avec la scène nationale de Cergy-Pontoise, où il est aussi chargé de cours à l’université en licence de Lettres modernes.

 

Guy Chamoux

chamoux

Guy Chamoux est né en 1959 à Aubenas, en Ardèche. Après un mémoire sur l'enfermement amoureux dans La Prisonnière de Marcel Proust, il devient professeur des écoles.
Son intérêt pour l'art le conduit parallèlement à suivre, aux Ateliers de la Ville de Paris, les cours de Kambiz, d'Ernesto Drangosh et de Yanne Auguin. Plus récemment et pendant quatre années, il se forme à la gravure auprès de Marc Brogniart à Ivry.
Guy Chamoux élabore une oeuvre nourrie d'un dialogue fertile entre peinture et littérature, inspirée notamment de Malcolm Lowry (exposition Sous un volcan, Paris, 2005) ou de A la Recherche du Temps perdu, de Marcel Proust (exposition La Porte jaune, Chantilly, 2008), et expérimente différentes techniques à travers des cycles tels que son "cadastre charnel", série de portraits-paysages, de "corps géographiques", ou la Valve Saint Jude, journal d'hôpital en trente-quatre gravures (2008).
« Peindre et écrire se rapprochent insensiblement. J'en viendrai à me dire que le petit format qui conditionne mon travail naît de cette double inclination: il faut peindre pour raconter une histoire et la peinture se voit dans des livres. Donc je dois écrire et peindre dans la dimension du livre pour raconter une histoire ». G. C.

 

pagedesastre

 

retour
retour-carav